« Arcade Fire » par MATTHIEU DAVETTE

Matthieu Davette présentera sa biographie Arcade Fire (Le mot et le reste) le 17 novembre 2018 à 19h au Walrus.

Matthieu Davette est l’auteur de la première biographie francophone non autorisée sur le groupe montréalais.

Il le compare aux géants britanniques Radiohead, en soulignant cependant que la troupe canadienne a, elle, évolué de façon totalement indépendante.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

En septembre 2004, le groupe montréalais Arcade Fire sort son premier album Funeral sur le label Merge. La presse va s’emparer de cet ovni et tout va s’emballer.

Ce qui n’était qu’un collectif à la marge deviendra le premier groupe signé label indépendant à obtenir un Grammy Award. Porté par les deux frères Butler et la multi-instrumentiste Régine Chassagne, Arcade Fire synthétise le renouveau d’une scène indie-rock que médias et artistes (David Bowie et David Byrne les ont rejoints sur scène dès leur première tournée) exultent à mettre en avant.

Savant mélange entre exigence indie, orchestrations, grandiloquentes, songwriting folk et usage à contre-emploi d’instruments (accordéon, vielle à roue, etc), leur musique est intrinsèquement liée à celle de l’excitant creuset musical que fut Montréal au début des années deux mille.

Matthieu Davette raconte dans ces pages l’évolution musicale d’une formation dont l’histoire s’écrit encore.

 Matthieu Davette présentera sa biographie Arcade Fire (Le mot et le reste) le 17 novembre 2018 à 19h au Walrus