Walrus

DISQUAIRE - CAFÉ

34 TER
RUE DE DUNKERQUE
75010 Paris



Catégorie : Actualités Walrus

PLAYLIST DE LA SEMAINE : LE MEILLEUR DU POST-PUNK VOL.1

playlist semaine post-punk 1

Depuis la rentrée, le Walrus s’est doté d’un profil Deezer . Vous pouvez désormais retrouver en musique l’ambiance du magasin, des playlists aux petits oignons, les news du mois et nos coups de coeur du moment.
Cette semaine, découvrez notre playlist « Le meilleur du post-punk vol.1« . Dans ce 1er volume on démarre une plongée dans ce qui est sans doute l’une des périodes les plus riches de l’histoire de la musique avec une série de 31 « classiques » du genre: les Slits, Wire, The Feelies, Pop Group, Colin Newman, Vivien Goldman, Lizzy Mercier Descloux, Liquid Liquid, ESG, TV Personalities et bien d’autres, bonne écoute !

BROME en showcase

Brome sera en showcase au Walrus le vendredi 29 septembre à partir de 19h.

Brome est le projet de Timothée Demoury.
De sa ville actuelle, Berlin, il fait le centre de son univers unique et de ses ambitions musicales. Entre la grisaille et les jolies filles des Pays de l’Est, l’Afrique pour ces rythmiques et son côté bidouille, les USA et leurs folies, influence prépondérante en musique, la vallée de la Loire pour l’ambiance et le français, les pays nordiques pour les voix féminines éthérées, brome crée une musique originale dans le paysage francophone, entre pop, indie, electric spoken folk & post-rock.

Ces nouveaux morceaux, peuplés de voix féminines, mi anges protectrices mi démons, envoyées
par des esprits et dieux de la nature qui ramèneraient la sagesse aux humains et en tout cas à
brome et à sa solitude.

Ces derniers titres ont été enregistrés entre la maison et le studio d’Einstürzende Neubauten puis mixé aux USA au La La Land Studio par Kevin Ratterman (Shannon Wright, My Morning Jacket).

brome 1

ERIC PESSAN (écrivain) – « Si nous sommes bien plus que l’addition de nos expériences, les disques que nous écoutons, les villes que nous arpentons, les livres que nous lisons et les pays que nous visitons nous constituent. Ils forment notre sensibilité et nos rêves, intègrent notre ADN. Et cette somme est aussi singulière qu’unique. Prenons Grand bois, le nouvel album de brome, projet du multi-instrumentiste Timothée Demoury, qu’y trouvons-nous ? Rien de moins que le chemin d’une vie : un musicien qui fait ses armes à Nantes en bord de Loire en écoutant tout à la fois du rock indé, du post-rock américain et la chanson française telle qu’elle a été redéfinie par Dominique A ; un auteur compositeur-interprète qui déplace son univers à Berlin où il enrichit sa musique de grisailles, d’énergies, du sourire des jolies filles de l’Est et des voix féminines nordiques et éthérées avant d’aller puiser du côté de l’Afrique des rythmiques originelles et des sonorités aussi vieilles que la civilisation.

Grand bois c’est la mélancolie d’une solitude volontaire entrecoupée de rencontres : pas moins de neuf musiciens venus d’horizons différents ajoutent leurs touches aux arrangements (acoustiques comme électriques). Grand bois – dans le vaudou haïtien – est un lieu de culte, un Lwa élémentaire, ainsi qu’un esprit associé aux végétaux. Comme le suggère la photographie de Nicola Lo Calzo choisie pour la pochette de l’album, la mort nous accompagne, elle est inscrite en nous, alors partons explorer ce qui échappe au regard et se tient à l’orée de nos consciences : un univers
enfoui, troublant, peuplé d’esprits dont on ne sait s’ils sont protecteurs ou menaçants. Grand bois est une cérémonie vaudou espionnée au fin fond d’un bayou, une expérience simultanément inquiète et heureuse.

Grand bois c’est également une volonté de chanter en français, d’accueillir la poésie en assumant son héritage anglo-saxon pour offrir une musique singulière tenant à la fois de l’electric spoken folk que de la pop ou d’un rock conscient de ses origines complexes et diverses. La reprise d’un traditionnel Cajun (Pa’ Janvier) va en ce sens : accueillir les métissages des langues, assumer les racines du vieux blues du Mississipi comme celles du post-rock.

Enregistré à Berlin entre la maison et le studio de Boris Wilsdorf (Einstürzende Neubauten) puis mixé dans le Kentucky, au mythique studio analogique La Land par Kevin Ratterman (Shannon Wright, My Morning Jacket) Grand bois est né d’un périple qui illustre parfaitement la philosophie de son auteur, compositeur et principal interprète : aller de l’avant, métaboliser les influences et cheminer sur une voie de traverse qui n’appartient qu’à lui. »

DISCOMATON : BRAVO !

Discomaton

Après la folle journée de samedi, nous voulions redire bravo et merci à tous les candidats du Discomaton#1, ainsi qu’ à Cranes Records !
Prestations de haut vol pour tous les groupes qui ont défilé, 10h d’enregistrements rondement menés, final arty-punk avec vente aux enchères.
Prochaine session du Discomaton en décembre, restez connectés, on cale la date bientôt 🙂

WALRUS à la FETE DE L’HUMANITE

Après la fin des vacances à Rock en Seine on remet ça, on emporte pour la rentrée nos disques à la Fête de l’Huma du 15 au 19 septembre !
De 9h à 20h, retrouvez-nous à l’espace disquaires de la Halle Léo Ferré, nous y serons bien entourés: stand Disquaire Day, Pennylane, Balades Sonores, Patate Records, Magazik Records et Phil Records.
Achetez vos tickets ici pour voir l’Iguane, Cheveu & Groupe Doueh ou Bror Gunnar Jansson .
Pendant ce temps, le Walrus reste ouvert bien sûr !

FRANK RABEYROLLES en showcase ANNULE

frank rabeyrolles

Frank Rabeyrolles jouera au Walrus le 22 septembre à 19h.

« Savoir brouiller les pistes et les repères, voilà probablement la première qualité qui s’impose à la découverte du travail de Frank Rabeyrolles. Nimbée d’une aura familière quoiqu’un peu iréelle comme peuvent l’être les rêves en forme de déjà vu, la musique du songwriter français s’affiche au grand jour avec « Apart » un nouvel album conçu comme l’aboutissement d’années de compositions et d’écriture. Symptomatique d’une génération venue à la musique par des amours adolescents rock puis terrassée par la découverte de la bedroom pop et des possibilités infinies du home studio, Frank Rabeyrolles met sa science autodidacte de la mélodie et du climat au premier plan. Les morceaux qui composent ce nouvel album entre douceur cotonneuse shoegaze et émotion new wave joue sur ses inclinations dansantes, sur la frange d’une musique club lofi. Emouvante sans jamais verser dans le pathos, la musique de Frank Rabeyrolles assume avec « Apart » ses ambitions et ses envies d’ailleurs, pour lui et pour l’auditeur. »

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

SOLO COLLECTIVE en showcase

SOLO COLLECTIVE (Alex Stolze et Anne Müller) sera en concert au Walrus le vendredi 15 septembre à 19h.

Solo Collective est un ensemble classique contemporain composé de musiciens allemands Alex Stolze (violon) et Anne Müller (violoncelle) avec le pianiste et producteur britannique Sebastian Reynolds. Le trio a fait ses débuts dans des concerts épuisés à Berlin et à Hanovre en février 2017, et sortira son premier album, la première partie, via les disques d’Alex Nonostar.

alex stolze

Alex Stolze s’est fait connaître en Europe avec son groupe Bodhi Bill, qui a eu une série de succès en Allemagne, et son rôle dans l’ensemble de jazz improvisé international Dictaphone (Denovali Records). Alex a également une longue histoire avec la scène de la techno berlinoise, à partir de laquelle il a fondé le légendaire label Kratakau Records (http://www.krakatau-records.com/).

Anne Müller est surtout connue comme partenaire musicale à long terme du pianiste expérimental allemand Nils Frahm. Anne a collaboré à plusieurs de ses projets, dont 7 Fingers (2011) et la musique du film Victoria (2015), qui a remporté le prix du meilleur film allemand. Plus récemment, Anne a travaillé avec d’autres artistes du label « Erased Tapes » tels que Ben Lukas Boysen, et sortira son premier album solo via Erased Tapes en 2018. Elle a déjà passé de nombreuses années à faire des tournées et à enregistrer avec la chanteuse danoise Agnes Obel.

AnneMuellerCelloPortrait_alexstolze

 

 

ODDS & ENDS en showcase

ODDS & ENDS en showcase au Walrus le vendredi 8 septembre à 19h.

odds_ends1

Odds & Ends, c’est le généreux bric-à-brac de Mathieu Gueros. Guitariste, chanteur et compositeur dans de nombreux projets depuis son plus jeune âge, il a mûri son rapport à la chanson au fil du temps. Fort d’expériences au sein de différentes formations, notamment Lyssalane, Mathieu décide de lancer son projet Odds & Ends. Influencé par la folk de projets comme Noah And The Whale, The Tallest Man On Earth, ou encore Mermonte, son désir est alors de composer des chansons qui lui ressemblent et de s’entourer de musiciens différents au gré des rencontres et des envies.

Après un EP mélancolique « Crumpled Flowers » sorti en 2010, et un album plus électrique intitulé « Blurry Print » paru en 2013 sur le label A Quick One Records, Mathieu rencontre Barbara Zimmer, une pianiste et chanteuse allemande, grâce à qui le projet prend un nouveau tournant. Ensemble, ils enregistrent un EP intitulé « Juchu ! », qui sera disponible le 15 septembre 2017.  La voix de Mathieu, rauque et éraillée, et celle de Barbara, douce et gracieuse, sont mises en valeur par une musique sobre et épurée. Odds & Ends : une musique brute, sans fioriture, qui va droit au but.

odds_ends2

DOROTHEE HENNEQUIN (Harem Nights) dans LA VIDEO DU JEUDI

LA VIDEO DU JEUDI

Le disque de chevet de Dorothée Hennequin, venue se produire en showcase avec Harem Nights ? dEUS, « In a bar Under the Sea », disponible ici.

DISC-O-MATON : GRAVEZ VOTRE PROPRE VINYLE AVEC CRANES RECORDS !

GRAVEZ VOTRE PROPRE VINYLE AVEC CRANES RECORDS !

Un disc-o-maton au Walrus ! Rendez-vous le 2 septembre avec Cranes Records​ pour enregistrer un vinyle en session live grâce à une graveuse japonaise, la VANROCK E-101. Deux micros et un ampli de guitare seront disponibles sur place, mais vous pouvez apporter vos instruments si vous voulez.
Sessions d’une heure comprenant soundcheck et enregistrement de 10h30 à 19h30 sur réservation uniquement. L’équipe de Cranes Records sera à votre disposition pour les réglages.
Tarif vinyle 1 face : 10 euros
Tarif vinyle 2 faces : 15 euros

Pour s’inscrire, c’est ici ! http://the-walrus.fr/go/discomaton/

discomaton

L’heure souhaitée sera confirmée par retour de mail.
Ça vous laisse un mois pour répéter 😉

MICKAEL (HAREM NIGHTS) dans LA VIDEO DU JEUDI

LA VIDEO DU JEUDI

S’il est adepte de hard-rock, Mickael a un jour pleuré en écoutant Leonard Cohen, ce qu’il nous raconte après le showcase de Harem Nights au Walrus. Il tient ici un très bel album de reprises par Anonymous Choir.

La newsletter du WALRUS
Une fois par semaine recevez les news, les dates de concerts, les arrivages... etc