Walrus

DISQUAIRE - CAFÉ

34 TER
RUE DE DUNKERQUE
75010 Paris



Catégorie : Actualités Walrus

Pembroke en showcase

Pembroke sera en showcase le samedi 19 mai à partir de 19h.

Ellen Quinn Banville et Finola Cahill se sont rencontrées pour la première fois à Dublin, dans un vieil apparement de la rue Upper Pembroke. Quelques années plus tard, elles se retrouvent à Paris et forment, en 2015, Pembroke. Leurs chansons reflètent leurs différentes influences, du blues à la pop, en passant par la soul ou encore le folk lyrique. Leur premier album, At Sea, est sortie en fevrier 2018. Enregistré dans la nature, à proximité de Paris, l’album regroupe des special guests extrêmement talentueux, lui conférant de la sorte un son plein d’entrain, riche, texturé. Construites sur une base folklorique, on retrouve dans leurs chansons, des paroles évocatrices (par Cahill), de la guitare acoustique mais aussi des percussions, cuivres, et cordes, accompagnées par l’étendue et la vulnérabilité de la voix de Quinn Banville.

Entrée libre et gratuite sous réserve des places disponibles.

Manolo Redondo et Fontaine Wallace en showcase

Dans le cadre du festival Walrus x Microcultures de ce joli mois de mai, Manolo Redondo revient au Walrus accompagné de Fontaine Wallace le vendredi 18 à partir de 19h.

Avec son précédent album, «A Drop About to Drown», on avait déjà repéré le goût de Manolo Redondo pour les déambulations musicales aux frontières des genres. Sur «Helmet On», ses chansons continuent de nous emmener sur des territoires inexplorés entre folk et dream pop, et assument encore plus ce penchant pour le psychédélisme et les tentations progressives hérités des sixties. A cet échafaudage de sophistication acoustique, s’ajoute ici un voile de douce étrangeté que viennent notamment souligner les titres en français, en quête de sommets oniriques («Alpinisme», «Conquête Spatiale »). Dans une constellation de disques inventifs et sensibles, «Helmet On» reste une comète pop.

Habile dans l’art d’élaborer des chansons pop accrocheuses, nourries à la noirceur familière du quotidien, Fontaine Wallace promène son spleen lettré dans une étonnante forme d’enthousiasme communicatif. Avec un goût évident pour les harmonies vocales et les jeux de questions réponses entre ses différents membres, le groupe use du collectif pour raconter l’intime, révélant la part d’universel cachée derrière l’histoire personnelle. Dans les méandres d’un album complexe et direct à la fois, on se laisse finalement entraîner sans effort par le zeste de nonchalance caressante dans les voix… et l’on se surprend vite à ajouter la sienne à l’édifice.

Entrée libre et gratuite sous réserve des places disponibles.

HEY SARAH en showcase

Hey Sarah sera en showcase le samedi 12 mai au magasin, à partir de 19h.

Sur le fil de sa voix, Hey Sarah nous fait voyager à travers des univers trip hop, électro rock et vintage pop : un métissage musical singulier inspiré de la folie anglo-saxonne. Ses électrodes nous branchent sur les thèmes romantiques, des bandes-son rétro, des pulsations tribales, des comptines psyché punk.

Sur scène, Hey Sarah est un personnage à multiples facettes, qui chante son monde fantasque et se héros inventés. Elle oscille entre énergie et sensibilité. Le tout nous donne à voir un conte surréaliste parfois féérique tantôt démoniaque mais toujours intriguant. Une poésie pop cosmique, qui laisse en apesanteur.

Entrée libre et gratuite en fonction des places disponibles.

Vente privée : The Wax Project au Walrus

Rendez-vous le 5 et le 6 mai pour la vente privée The wax project au magasin, de 14h à 18h30 !

C’est l’occasion de voir, toucher, essayer et même de repartir avec une pièce de la nouvelle collection de Fatou et Maï, qui posent à nouveau leurs portants colorés à côté des bacs à disques.

wax project

Entré libre et gratuite, sauf évidemment si vous achetez des vêtements…

Nicolas Paugam en showcase !

Dans le cadre du festival Walrus x Microcultures de ce mois de mai, Nicolas Paugam sera en showcase au magasin le vendredi 4 mai à partir de 19h.

Après Mon Agitation (2015) et Aqua Mostlae (2014), qui ont collectionné sept clefs Télérama, le trublion de la chanson, adepte de la pop tropicaliste, revient avec un album qu’il nous présentera durant son showcase ; tout en douceur, intime et touchant. Certainement plus immédiat aussi.

Une écriture boustrophédon est un système qui change alternativement le sens du tracé ligne après ligne, à la manière du boeuf marquant les sillons dans un champ, allant de droite à gauche puis de gauche à droite… Est-ce comprendre que Nicolas Paugam a viré complètement de bord et nous propose dans ce disque une face cachée de son éclectisme musical ? Pas tout à fait.

Le passage par le boustrophédon marque plus une transition qu’une rupture, tout en douceur et finesse. Plutôt une envie d’être lisible avec un retour à l’évidence mélodique (Exalem, Les Ablettes) et aux arrangements parés de douces voix pour adoucir les angles (Le Dortoir du Bon Dieu, La lumière est immense). Le disque est sensiblement plus pop que le précédent avec une attention particulière portée aux harmonies vocales et aux arrangements efficaces. Mais l’univers reste paugamien en diable et ne perd rien de sa singulière richesse habituelle : chaloupements, agitations, accords simples et envolées lyriques sont toujours au rendez-vous.

Bienvenue dans le Boustrophédon !

Entrée libre et gratuite sous réserve des places disponibles.

Rencontre-discussion autour de Ray Charles avec Frédéric Adrian

Frédéric Adrian viendra nous présenter son livre « Ray Charles », paru chez Castor Astral, le samedi 28 avril à partir de 19h.

Il revient ici sur toute la vie du mythique interprète de « Hit the Road Jack » sans voyeurisme mais sans occulter les côtés sombres de sa personnalité, des problèmes de drogue à ses relations compliquées avec les femmes. Des années 1950 à son décès, « The Genius » a enchaîné les succès dans le jazz, la pop, le R&B, la soul… Parmi ses principaux tubes figurent « I Got A Woman », « What’d I Say », « Georgia on my mind », mais aussi, dans les années 1980, «Precious Thing», en duo avec Dee Dee Bridgewater. Récompensé par de multiples Grammy Awards, Ray Charles a influencé de nombreux artistes (Stevie Wonder, Elvis Presley, James Brown…) et est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands musiciens de jazz et l’un des pères fondateurs de la « soul ».

Entrée libre et gratuite sous réserve des places disponibles.

ABDUL & THE GANG en showcase

Abdul & The Gang sera en showcase le vendredi 27 avril à partir de 19h.

Aux origines, il y a la musique des pères, instrumentistes et percussionnistes gnawas, un apprentissage de la scène avec celui de la marche. Abdul chante, écoute, joue et fait ses classes à l’école du son et de la route.
Originaire de Boudnib, petit village du Maroc situé dans le ksar souk d’Er Rachidia, Abou Ben Salem (aka Abdul) apprend des tribus gnawas marocaines de Merzouga, mais aussi des tribus algériennes et mauritaniennes. Après avoir écumé le milieu pendant des années notamment avec le groupe Babeloued Sound, ce trafiquant rythmique notoire croise un à un les futurs membres du Gang. Surgie de tous horizons, bédouins bretons, pirates des ondes, brigands sonores, la troupe se fédère et soude ses savoirs-faire. Ensemble, ils concoctent un son nouveau qui emprunte à l’Orient, au Maghreb, mélodies chaâbi et rythmes gnawas, et les confronte au groove et arrangements du funk ou de l’afrobeat. De ce mélange des genres naît le Gnawa Funk. Née dans la banlieue sud parisienne à Montgeron, c’est là que leur musique prend forme, et que le Gang séduit peu à peu les salles d’Ile-de-France.

Ce premier album d’Abdul and The Gang témoigne d’un travail de synthèse entre la culture gnawa et le funk pour pousser le groupe à définir son propre style musical. Si l’afrobeat et le maloya ont pu être une source d’inspiration complémentaire aux musiques traditionnelles marocaines dans leur 1er EP éponyme, Abou Ben Salem et son gang sont parvenus à extraire l’essentiel de leur style musical dans ce premier album intitulé « Chibani » (l’ancien en français). Ces nouveaux morceaux tracent un sillon aujourd’hui limpide en visant directement le funk et ses déclinaisons urbaines. La forme des morceaux s’est simplifiée, la place et le rôle de chaque musicien se sont affirmés afin de mettre en avant la voix et la richesse des rythmes du Gnawa Funk. Le texte, à 80% en arabe, laisse une place au français pour évoquer, ponctuer le propos et tenir l’auditeur en alerte. Ce premier album est donc le fruit d’un travail sur de nouvelles compositions, et ce support physique a bien pour but de faire connaître au monde réel et virtuel l’existence d’une musique restée trop longtemps dans l’ombre.

Entrée libre et gratuite en fonction des places disponibles.

DISQUAIRE DAY 2018 : samedi 21 avril

Le samedi 21 avril au Walrus, venez fêter les disques, les disquaires… et les collectionneurs !

disquaire day

Au programme : des rééditions, des éditions limitées, et encore et toujours, du bon café. L’occasion rêvée pour agrémenter votre collection de pièces rares, mais attention : premiers arrivés, premiers servis !

Et en plus, un showcase exceptionnel à 19h… Retrouvez Lonny Montem et Guillaume Charret, qui nous présenterons leur album « Tara », sorti le 13 avril et en exclusivité en vinyle au Walrus. Entrée libre et gratuite en fonction des places disponibles.

tara

LONNY MONTEM ET GUILLAUME CHARRET en showcase

A l’occasion du Disquaire Day, Lonny Montem revient au Walrus ! Cette fois-ci accompagnée de Guillaume Charret, le duo sera en showcase le samedi 21 avril à partir de 19h.

Louise aime Yules. Guillaume Charret aime Lonny Montem.
Explorant les sillons creusés par Simon & Garfunkel, Belle & Sebastian ou Lady & Bird, les deux amis ont décidé, une fois le printemps venu, d’enregistrer un disque ensemble. Sept chansons qui brosseraient le portrait de Tara, cette maison auvergnate où ils se sont enfermés une semaine durant, au bord de la cheminée, pour écrire et composer.

Sept chansons convoquant fantômes et souvenirs fragmentaires, compilant en ballades l’écho des vies qui se sont un temps arrêtées en ces murs. Tara comme un écrin pour la quiétude.
Tara comme le nom de l’EP que Lonny Montem et G. Charret vous présentent.

 

Entrée libre et gratuite en fonction des places disponibles.

HUITRES ALLAIRE dégustation-vente

Un petit goût de vacances à la mer ce vendredi 6 avril à partir de midi, avec les Huîtres Allaire au Walrus!

huitres
Marre de la grisaille? Venez prendre un shot d’iode sur place (1€ le mollusque) ou à emporter, Olivier et Patricia vous serviront jusqu’à 22h.

LA NEWSLETTER DU WALRUS
Pour recevoir dans votre boite mail la liste de nos événements, concerts, karaokés, brocantes, ventes, blind-test... bref pour tout savoir du Walrus.
En vous abonnant à la newsletter du WALRUS vous consentez à recevoir celle-ci et acceptez notre Politique de protection des données personnelles, consultable sur notre site.
La newsletter du WALRUS
Une fois par semaine recevez les news, les dates de concerts, les arrivages... etc