CONFINEMENT – JOUR 4 pour Caro – JOUR 74 pour Julie

CONFINEMENT – JOUR 4 pour Caro – JOUR 74 pour Julie

Aujourd’hui : mes conseils beauté spécial confinement par Julie.

Je prends la main sur cette rubrique car comme vous le savez, j’ai chu sur une plaque d’égout le 2 janvier au matin (je précise ici, avec 0 gramme d’alcool dans le sang). Pour la légende, j’aurais préféré même me scratcher en luge, mais… Avec une triple fracture de la cheville opérée le 3, mon confinement a démarré le 4 janvier, je suis donc hyper rodée sur le sujet (effectivement une fracture n’est pas contagieuse, mais quand on ne peut pas marcher, de fait, on est confiné).

CONSEIL N°1 (le plus important): comme nous n’en sommes qu’au 4eme jour de confinement, il est primordial d’intégrer ce conseil: il faut continuer à se laver ! Oui, ce n’est pas parce que c’est comme si c’était dimanche tous les jours qu’il faut arrêter la douche.
LE RISQUE : dépend essentiellement d’avec qui vous êtes confiné. Et on l’espère pour vous, avec un.e fiancé.e. (dukudukuduku )

CONSEIL N°2 : sur le même principe, ne cédez en aucun cas à la tentation du jogging. Je parle d’expérience, mon plâtre ne passant pas dans mes jeans slim. Je vous en conjure, ne faites pas ça !
LE RISQUE : idem conseil 1 et si vous êtes seul.e, la dévalorisation de soi peut s’ajouter dangereusement à la dépression générée par l’ennui.

CONSEIL N°3 : comme chacun sait la beauté vient de l’intérieur et vu le nombre de photos de bouteilles de vins qui est posté depuis quelques jours… Ne vous jetez ni sur l’alcool ni sur les chocobons (n’est ce pas Julien Bonet ).
LE RISQUE : devenir gros.se et adipeux.se alors que nous aurons tout le temps de devenir alcooliques (mais tous ensemble) APRES la réouverture des bars et notamment du Walrus, pour fêter ça.

CONSEIL N° 4, qui est une sorte de conseil bonus : profitez-en pour tenter des trucs de dingues avec votre tête et/ou faites une bonne action. Par exemple, messieurs ne serait-ce pas le moment de trouver une solution alternative à toutes ces barbes? Ou, pour celles et ceux qui ont les cheveux longs et qui choisissent de ne pas suivre le conseil n°1, avant que vos cheveux ne deviennent gras, coupez en 25cm et envoyez les à l’association Assoc Solidhair .
LE RISQUE : pas de risque puisque les barbes (et cheveux) auront le temps de repousser si le test « sans poils » est invalidé.

Les plus motivés d’entre nous en profiteront pour la mise en place d’un programme « corps de rêve » avec une séance d’abdominaux quotidienne pour compenser les chocobons. Pour les autres, je préconise de mettre en œuvre au moins un des 4 conseils sinon vous ne pourrez pas participer au post d’après-demain et ça serait vraiment dommage (oui, un peu de teasing n’a jamais fait de mal).

À demain

PS : le Walrus prend soin de vous et à l’attention des ami.e.s musicien.ne.s, cette indispensable vidéo de gym des doigts réalisée par les élèves de l’école de Vitrey-sur-Mance, pour ne pas perdre la main justement.