Ten Steps Up

C.A.R / TEN STEPS UP

C.A.R / TEN STEPS UP : « On connaissait Chloé Raunet au sein du duo électro-rock Battant, tragiquement marqué par la disparition de Joel Dever en 2011. Chloé a su rebondir en vraie battante, se forgeant ses propres sonorités avec ce projet C.A.R. Après un premier essai en forme de transition avec Battant, la chanteuse s’approche d’une pop réconciliée avec la joie de vivre mais toujours aussi hétéroclite.

Avec C.A.R., pour « Choose Acronym Randomly », Chloé décide de s’amuser avec sa voix en chantant de manière très différente sur les trois titres qui composent ce prometteur EP. Ces intonations vocales dissonantes semblent nous dominer d’une reverb imposante. Ten Steps Up en ressort assez surprenante, incitant à tendre l’oreille afin d’en saisir toute la substance. Les inspirations se tournent vers la new-wave de Siouxie avec cette basse qui se trémousse sur une pop-song catchy et sans prétention, bercée de xylophones entêtant, de chœurs joyeux ou de boucles de guitare rappelant Arcade Fire.

L’ambiance change du tout au tout avec Rotten, produit par le DJ français Ivan Smagghe, ex-complice de Arnaud Rebotini au sein de Black Strobe. On sombre dans une électro angoissante martelée par une voix hip-hop s’écoulant sur des lasers spatiaux et une rythmique tribale. Fortement inspirée par la ville de Londres, l’ambiance change totalement de registre, en passant du clair à l’obscur, du chaud au froid aussi rapidement que les lyrics sont déclamés par Chloé. L’EP se termine sur Spitfire : C.A.R. y fait dans le bizarroïde avec ces synthés cuivrés marchant sur des airs de fanfare pop. La froideur et le chant reprennent le dessus, faisant davantage penser à Lykke Li.

Sur un seul EP, Chloé Raunet ne tient pas en place et passe du coq à l’âne sans prévention aucune. Elle montre l’étendue foisonnante de ce qui peut se loger dans sa tête. Un album sur ce modèle risque de nous emmener très loin dans la recherche sonore. » – SOUND OF VIOLENCE

Rupture de stock

Support :

Description

C.A.R / TEN STEPS UP : « On connaissait Chloé Raunet au sein du duo électro-rock Battant, tragiquement marqué par la disparition de Joel Dever en 2011. Chloé a su rebondir en vraie battante, se forgeant ses propres sonorités avec ce projet C.A.R. Après un premier essai en forme de transition avec Battant, la chanteuse s’approche d’une pop réconciliée avec la joie de vivre mais toujours aussi hétéroclite.

Avec C.A.R., pour « Choose Acronym Randomly », Chloé décide de s’amuser avec sa voix en chantant de manière très différente sur les trois titres qui composent ce prometteur EP. Ces intonations vocales dissonantes semblent nous dominer d’une reverb imposante. Ten Steps Up en ressort assez surprenante, incitant à tendre l’oreille afin d’en saisir toute la substance. Les inspirations se tournent vers la new-wave de Siouxie avec cette basse qui se trémousse sur une pop-song catchy et sans prétention, bercée de xylophones entêtant, de chœurs joyeux ou de boucles de guitare rappelant Arcade Fire.

L’ambiance change du tout au tout avec Rotten, produit par le DJ français Ivan Smagghe, ex-complice de Arnaud Rebotini au sein de Black Strobe. On sombre dans une électro angoissante martelée par une voix hip-hop s’écoulant sur des lasers spatiaux et une rythmique tribale. Fortement inspirée par la ville de Londres, l’ambiance change totalement de registre, en passant du clair à l’obscur, du chaud au froid aussi rapidement que les lyrics sont déclamés par Chloé. L’EP se termine sur Spitfire : C.A.R. y fait dans le bizarroïde avec ces synthés cuivrés marchant sur des airs de fanfare pop. La froideur et le chant reprennent le dessus, faisant davantage penser à Lykke Li.

Sur un seul EP, Chloé Raunet ne tient pas en place et passe du coq à l’âne sans prévention aucune. Elle montre l’étendue foisonnante de ce qui peut se loger dans sa tête. Un album sur ce modèle risque de nous emmener très loin dans la recherche sonore. » – SOUND OF VIOLENCE

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “C.A.R / TEN STEPS UP”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *