257eb718a055425bc21b68d5944716a7.png

MADVILLAIN / MADVILLAINY

MADVILLAIN / MADVILLAINY : « On n’en finissait plus de l’espérer, de l’attendre, de le rêver… A un moment, on croyait même ne jamais le voir dans les bacs, victime d’un piratage massif qui a failli lui coûter cher. A peine entamée, la collaboration entre Madlib et MF Doom s’était en effet retrouvée sur le net suite à des fuites impromptues. Dès le début 2003, on pouvait ainsi trouver sur la toile une longue démo réunissant les prémices de ce qu’allait être « Madvillainy ». Heureusement, même si le piratage a compromis et retardé la sortie de « Madvillainy », MF Doom et Madlib ont tenu bon… Au lieu de se décourager, après un petit break pour s’occuper de leurs opus solos, les 2 collègues se sont consacrés à ce side-project avec encore plus de détermination. Enfermés dans le Bomb Shelter de Madlib, ils ont remis l’ouvrage sur le métier pour compléter leurs ébauches, confectionner de nouveaux titres et faire en sorte de répondre aux attentes gigantesques suscitées par les quelques titres qui avaient filtré. Madlib aux manettes, Doom au micro et, quelques tonnes de weed plus tard, voilà enfin « Madvillainy ». Madvillain, c’est l’alliance improbable entre deux figures majeures du hip-hop actuel qu’on ne s’attendait pas vraiment à retrouver côte à côte. Si ces emcees/producteurs aux discographies impressionnantes ont tous les 2 prouvé qu’ils étaient des artistes talentueux et prolifiques, on ne voyait pas franchement, en dehors de leur penchant pour les alias, ce qui pouvait bien les réunir (surtout compte tenu de leur éloignement géographique). C’était sous estimer leur passion commune pour la musique… et leur goût pour les blunts et la boisson. Selon les dires d’un spécialiste échantillonné sur ‘America’s Most Blunted’, « il est bien connu que l’herbe multiplie la créativité par un facteur allant de 8 à 11 » [« it’s a known fact that grass increases creativity from 8 to 11 times »]. A écouter « Madvillainy », on aurait tendance à le croire tant l’alchimie entre les 2 artistes opère. » – HIP HOP CORE

Rupture de stock

Support : , Tags : , , ,

Description

MADVILLAIN / MADVILLAINY : « On n’en finissait plus de l’espérer, de l’attendre, de le rêver… A un moment, on croyait même ne jamais le voir dans les bacs, victime d’un piratage massif qui a failli lui coûter cher. A peine entamée, la collaboration entre Madlib et MF Doom s’était en effet retrouvée sur le net suite à des fuites impromptues. Dès le début 2003, on pouvait ainsi trouver sur la toile une longue démo réunissant les prémices de ce qu’allait être « Madvillainy ». Heureusement, même si le piratage a compromis et retardé la sortie de « Madvillainy », MF Doom et Madlib ont tenu bon… Au lieu de se décourager, après un petit break pour s’occuper de leurs opus solos, les 2 collègues se sont consacrés à ce side-project avec encore plus de détermination. Enfermés dans le Bomb Shelter de Madlib, ils ont remis l’ouvrage sur le métier pour compléter leurs ébauches, confectionner de nouveaux titres et faire en sorte de répondre aux attentes gigantesques suscitées par les quelques titres qui avaient filtré. Madlib aux manettes, Doom au micro et, quelques tonnes de weed plus tard, voilà enfin « Madvillainy ». Madvillain, c’est l’alliance improbable entre deux figures majeures du hip-hop actuel qu’on ne s’attendait pas vraiment à retrouver côte à côte. Si ces emcees/producteurs aux discographies impressionnantes ont tous les 2 prouvé qu’ils étaient des artistes talentueux et prolifiques, on ne voyait pas franchement, en dehors de leur penchant pour les alias, ce qui pouvait bien les réunir (surtout compte tenu de leur éloignement géographique). C’était sous estimer leur passion commune pour la musique… et leur goût pour les blunts et la boisson. Selon les dires d’un spécialiste échantillonné sur ‘America’s Most Blunted’, « il est bien connu que l’herbe multiplie la créativité par un facteur allant de 8 à 11 » [« it’s a known fact that grass increases creativity from 8 to 11 times »]. A écouter « Madvillainy », on aurait tendance à le croire tant l’alchimie entre les 2 artistes opère. » – HIP HOP CORE

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “MADVILLAIN / MADVILLAINY”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *