SHARON JONES & D.KINGS   I LEARNED… (BOX 45TOURS)

SHARON JONES & D.KINGS / I LEARNED… (BOX 45TOURS VENTE FERME & DEFINITIVE)

SHARON JONES & D.KINGS  / I LEARNED  THE HARD WAY (BOX 45TOURS ) : puisque si peu d’artistes du nouveau millénaire expérimentent avec la soul old-school qui est la spécialité de Sharon Jones et Dap Kings, il est peut être facile de supposer qu’ils sont portés aux nues simplement en raison de leur rareté : bien qu’ils aient eu certainement beaucoup de semblables parmi les artistes de l’époque, ils sont loués aujourd’hui parce que personne ne leur ressemble actuellement. Tout ceci est très bien, mais ne décrit pas pas vraiment le groupe. I Learned the Hard Way, leur quatrième album, contribue largement à montrer qu’ils sont très, très bons, tenant leur rang au milieu des groupes de Southern et Northern Soul des années 60 si chers à leur coeur. En fait, ce qui est frappant dans l’album est que, contrairement à leur réputation d’artistes deep soul, Jones et Dap Kings passent autant de temps sur des grooves doux qu’à transpirer comme des fous : malgré son titre dur, «I Learned the Hard Way  » renvoie l’assurance cool de la Windy City de Curtis Mayfield et l’instrumental « The Reason « brille comme le son de Philadelphie vers 1969. Une grande partie du charme de Sharon Jones et des Dap Kings est qu’ils mélangent ces styles régionaux, les transformant en une fantaisie soul des 60’s ; mais ils favorisent également les enregistrements qui ressemblent de manière évidente aux années 60: il y a de l’air et du sable dans les grooves de I Learned the Hard Way, lui donnant un son purement authentique. Bien sûr, tout cela serait un charme de facade si le groupe n’avait pas donné de chansons, mais ils l’ont fait – des chansons qui flambent et agitent l’âme, qui s’intègrent dans la tradition sans y être obligé, des chansons qui prouvent que Sharon Jones et les Dap Kings ne sont pas en toc.

Rupture de stock

Support : ,

Description

SHARON JONES & D.KINGS  / I LEARNED  THE HARD WAY (BOX 45TOURS ) : puisque si peu d’artistes du nouveau millénaire expérimentent avec la soul old-school qui est la spécialité de Sharon Jones et Dap Kings, il est peut être facile de supposer qu’ils sont portés aux nues simplement en raison de leur rareté : bien qu’ils aient eu certainement beaucoup de semblables parmi les artistes de l’époque, ils sont loués aujourd’hui parce que personne ne leur ressemble actuellement. Tout ceci est très bien, mais ne décrit pas pas vraiment le groupe. I Learned the Hard Way, leur quatrième album, contribue largement à montrer qu’ils sont très, très bons, tenant leur rang au milieu des groupes de Southern et Northern Soul des années 60 si chers à leur coeur. En fait, ce qui est frappant dans l’album est que, contrairement à leur réputation d’artistes deep soul, Jones et Dap Kings passent autant de temps sur des grooves doux qu’à transpirer comme des fous : malgré son titre dur, «I Learned the Hard Way  » renvoie l’assurance cool de la Windy City de Curtis Mayfield et l’instrumental « The Reason « brille comme le son de Philadelphie vers 1969. Une grande partie du charme de Sharon Jones et des Dap Kings est qu’ils mélangent ces styles régionaux, les transformant en une fantaisie soul des 60’s ; mais ils favorisent également les enregistrements qui ressemblent de manière évidente aux années 60: il y a de l’air et du sable dans les grooves de I Learned the Hard Way, lui donnant un son purement authentique. Bien sûr, tout cela serait un charme de facade si le groupe n’avait pas donné de chansons, mais ils l’ont fait – des chansons qui flambent et agitent l’âme, qui s’intègrent dans la tradition sans y être obligé, des chansons qui prouvent que Sharon Jones et les Dap Kings ne sont pas en toc.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “SHARON JONES & D.KINGS / I LEARNED… (BOX 45TOURS VENTE FERME & DEFINITIVE)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *