revanche

V/A / LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES

23,50 

V/A / LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES : Dans une petite ville isolée, en plein coeur de la France, trois jeunes femmes meurent dans de mystérieuses circonstances. Pour les habitants des alentours, ces trois décès ne
peuvent avoir qu’une explication : ils sont très certainement liés aux déchets chimiques rejetés par l’usine OKF, implantée depuis trop longtemps dans la région. Fleuron du cinéma underground français, La Revanche Des Mortes-Vivantes est considéré à jute titre comme le premier film gore de l’Hexagone. Sorti en 1987, soit 3 ans avant Baby Blood, le métrage de Pierre B. Reinhard enchaîne dans une harmonie parfaitement précaire, séquences érotiques ringardes confinant au malsain et saillies sanglantes d’une violence sèche. Son charme suranné de téléfilm rose du dimanche soir contraste avec sa bande originale composée par Christopher Ried (alias Christian Bonneau, fils de l’immense chef d’orchestre Paul Bonneau, et Jacqueline Robin, pianiste-concertiste de renommée internationale), toute en bizarreries électroniques abstraites héritées de son travail avec Yan Tregger, Derry Hall ou bien encore Arsène Gedik.

Support :

Description

V/A / LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES : Dans une petite ville isolée, en plein coeur de la France, trois jeunes femmes meurent dans de mystérieuses circonstances. Pour les habitants des alentours, ces trois décès ne
peuvent avoir qu’une explication : ils sont très certainement liés aux déchets chimiques rejetés par l’usine OKF, implantée depuis trop longtemps dans la région. Fleuron du cinéma underground français, La Revanche Des Mortes-Vivantes est considéré à jute titre comme le premier film gore de l’Hexagone. Sorti en 1987, soit 3 ans avant Baby Blood, le métrage de Pierre B. Reinhard enchaîne dans une harmonie parfaitement précaire, séquences érotiques ringardes confinant au malsain et saillies sanglantes d’une violence sèche. Son charme suranné de téléfilm rose du dimanche soir contraste avec sa bande originale composée par Christopher Ried (alias Christian Bonneau, fils de l’immense chef d’orchestre Paul Bonneau, et Jacqueline Robin, pianiste-concertiste de renommée internationale), toute en bizarreries électroniques abstraites héritées de son travail avec Yan Tregger, Derry Hall ou bien encore Arsène Gedik.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “V/A / LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *